Catherine Ringer ©Patrick Auffret ©La Cigale - Longueur d'Ondes

Jubilé La Cigale (Paris) le 4 septembre 2017

La Cigale est pleine comme un œuf pour la première soirée du jubilé de La Cigale ! Trente ans que la salle de Pigalle invite les plus grands à se produire dans son enceinte de velours.

Dans cet écrin bien connu, Catherine Ringer est comme chez elle. Elle arrive dans sa combinaison rouge, un drôle de bandeau bleu dans les cheveux, pour dévoiler ses nouveaux morceaux, à grand renfort de mimiques. Elle ouvre justement son set avec “Senior”, l’un des nouveaux titres qui doit sortir sur un album dans les semaines à venir.

On sent le groupe bien en place mais c’est elle qui mène la danse, comme toujours. “Vive l’amour”, “Mandolino City”, les chansons plus anciennes sont jouées face à une audience acquise et déjà “Don’t forget the night” met la Cigale en transe. L’hommage à Fred est rendu et le show se déroule sans accroc.

Tiens, la revoilà avec un châle sur la tête puis c’est le moment attendu, celui où les Sparks interviennent. Trois morceaux sont joués dans une atmosphère enthousiaste, “Singing in the shower”, “Live in Las Vegas” et “When i’m with you” puis Catherine reprend la main.

Et quelle main ! Car la voilà bientôt à la guitare pour une version mémorable du non moins mémorable “Marcia Baila”. C’est fini ? Déjà ? Non la revoilà pour deux chansons, dont le fameux “Andy”.

L’ovation est de mise, comme au théâtre, et même les frères Sparks reviennent pour le salut final !

Un grand concert, une grande soirée, le jubilé de la Cigale ne pouvait pas mieux commencer !

 

Texte et photos : Patrick Auffret

 

>> Notre interview de Catherine Ringer

 

Publié le