Lilies

PIAS

Melanie de Biasio, son album Lilies sur Longueur d'OndesTrois ans après son très chouette No Deal, paru en 2014, l’évadée belge du jazz reprend du service sur un troisième album un peu plus introspectif que son prédécesseur. Hormis les deux premiers singles (l’efficace “Your freedom is the end of me” et “Gold junkies” au tempo plus enlevé), ses nouvelles chansons se vivent davantage de l’intérieur, s’écoutant plus comme des messes contemplatives. Ici, l’instrumentation, plutôt sobre et souvent appuyée par le piano ou quelques cordes, est totalement mise au service de la voix, pleine et ample, grave et intense, et se déploie toujours avec finesse, parcimonie et tension (écoutez le mystérieux “And my heart goes on”, au groove fantomatique). Zestes gospel (“Sitting in the stairwell”), trip-hop ou mélancolie jazz (“Lilies”) s’entrelacent dans cet ensemble qui, s’il manque légèrement de reliefs, charme par sa teneur atmosphérique et son incandescence.

>> Site de Melanie De Biasio

ÉMELINE MARCEAU

À écouter en priorité : “Your freedom is the end of me” , “Gold junkies”, “All my worlds”.

 

Publié le