Vivant

117 records

Lubik, leur album Vivant sur Longueur d'OndesLa formation de l’Abitibi (au nord-ouest du Québec) fait un rock hautement dynamique, caractérisé par un mur de guitares électriques et une batterie bien lourde. Le quatuor propose un joyeux foutoir sur des rythmes endiablés, pratiquement d’un bout à l’autre de l’album, où ses membres semblent habités par une rare fougue et une sacrée virtuosité. La somptueuse pièce instrumentale “Infarctus” laisse un peu de répit à l’auditeur en démontrant que le groupe est également capable de subtilité et de finesse. Prouesses musicales, échanges enflammés et de solides structures, aussi accrocheuses que convaincantes, sont au menu sur ce second effort qui succède à Jusqu’au boutte, paru en 2014. Avec une sonorité entraînante, combinée à l’énergie contagieuse, ce Vivant est conçu pour être écouté à un volume raisonnablement élevé. Dans les sillons de Gros Mené, Les Dales Hawerchuck, GrimSkunk et les Vulgaires Machins. Attention : ça déménage !

>> Site de Lubik

PASCAL DESLAURIERS

À écouter en priorité : “Ma tête c’est l’enfer”, “Sunshine” et “Apocalypse”.

 

Publié le