Tigre-Teigne

Head Records

Le Skeleton Band, leur album Tigre-Teigne sur Longueur d'OndesDécouverts avec leur premier disque Preacher Blues, sorti en 2009, les Montpelliérains reviennent explorer le chemin du blues sur un quatrième album qui vient honorer leurs dix ans de bons et loyaux services dans la musique. Toujours inspiré par l’univers de Tom Waits, le trio remet ici son univers cosmopolite teinté de blues donc, mais aussi de folk, de cabaret et de country, au service de mélodies captivantes, en délivrant une énergie un peu plus rock et électrique qu’à l’accoutumée. Le groupe se fait doux ou plus incisif dans sa danse vivante et émotive, bâtie autour d’une prod brute et lo-fi, qui vient parfois se rapprocher des atmosphères de 16 Horsepower. Onze titres chantés tour à tour en français, anglais, italien ou portugais, posés sur une instrumentation riche (banjo, contrebasse, batterie, guitares…), idéaux pour habiller la bande-son d’un film ayant pour décor un bar un peu sombre et vétuste, plein de sueur, de fièvre et de mystère.

>> Site du Skeleton Band

ÉMELINE MARCEAU

À écouter en priorité : “ Le ventre de la baleine ”, “ L’artillerie des Pères ”, “ Bad Dude Bad ”.
 

Publié le