Blue Ceilings

Indica

The Franklin Electric, leur album Blue Ceilings sur Longueur d'OndesLe cimetière de la pop regorge d’artistes et de groupes dont le second opus a été un fiasco après le succès d’un premier album. Rien à craindre concernant The Franklin Electric avec leur nouvel opus, sorti en février dernier. Pas de guigne donc pour les canadiens, dont la voix du chanteur Jon Matte nous emporte entre ciel et terre. (Un leader touche-à-tout puisqu’il est aussi pianiste, auteur-compositeur, trompettiste et producteur…) Sur Blue Ceilings les rythmes et les tonalités oscillent intelligemment entre le folk et la pop, où les notes de pianos s’accordent avec une batterie présente, mais pas dominante. Il est question de mélancolie. Mais pas celle qui est nostalgique. Parce que oui, la mélancolie peut être heureuse et joyeuse. Parfait pour vous accompagner lors de vos nuits blanches. Une belle mise à nue pour la formation montréalaise, une grande sensibilité qui nous tend la main. En l’occurrence, nous sommes tous égaux face aux émotions. Un véritable coup de cœur.

>> Site de The Franklin Electric

CLÉMENCE ROUGETET

À écouter en priorité : “I Know The Feeling”, “Can I Get It Back”.

 

Publié le