Continental Drifts

Hammerbass

Uzul Prod. leur album Continental Drifts sur Longueur d'OndesFormations à part de la scène dub électronique française, Uzul et Tit’o sont de retour avec un disque collectif de dix titres mêlant hip-hop, noise, sonorités balkaniques et orientales. Le duo machines-guitares joue sur une ambiance industrielle tout en laissant une grande liberté à ses invités comme les rappeurs américains Moodie Black (“Eat me”), Oddateee (“Street issues”) et K-The-I ? (“Echo parasite”) sur une bonne moitié de l’album. On retrouve également DJ Groove Sparks (DMC French Camp 2014) aux cuts ainsi qu’une armée de batteurs, chanteuses (“Cyeta”), violoncellistes, violonistes, accordéonistes et harpistes. Impossible de tous les citer en une chronique. Point de charivari cependant ici car la diversité des styles proposés se fait de manière harmonieuse et intense sous la houlette du producteur Nicolas Dick. Les auditeurs qui apprécient le boom bap et les atmosphères inquiétantes sont servis. C’est du grand Uzul Prod.

>> Site d’Uzul Prod.

ALEXANDRE SEPRÉ

À écouter en priorité : “Street issues”.

 

Publié le