Dakhla sahara sessions

Born Bad Records

Group Doueh & Cheveu, “Dakhla sahara sessions” sur Longueur d'OndesCette association du trio Cheveu avec le Group Doueh rappelle de loin une autre rencontre, celle des punks hollandais de The Ex avec feu le saxophoniste éthiopien Getatchew Mekuria. Tout aussi incendiaire, il s’agit ici d’un mélange entre un groupe garage habitué des projets bien désaxés et le rock du désert. Récemment auteurs d’une comédie musicale autour du cycliste italien, Marco Pantani, damné parmi les champions, mort d’une overdose de cocaïne dans une chambre d’hôtel de Rimini en 2004, les Parisiens livrent un son qui va du keupon dans les règles de l’art — ou presque — à une sorte de psychédélisme touareg. Dans ce mood, “Charaa” ou les intermèdes “Skit 1 & 2” sont des modèles du genre. Si ce disque débute par des percussions qui sonnent à l’oreille presque comme des applaudissements, ils sont, pour tout dire, amplement mérités.

>> Facebook de Group Doueh & Cheveu

BASTIEN BRUN

À écouter en priorité : “Moto deux places”, “Charaa”, “Hamadi”, si vraiment vous n’avez pas le temps d’écouter le reste.
 

Publié le