Atonalism

Audiotrauma

Atonalist, leur album “Atonalism” sur Longueur d'Ondes On pourrait presque parler de « supergroupe » vus les parcours respectifs des membres de ce duo, qui invite de surcroît Gavin Friday (compositeur et chanteur des mythiques Virgin Prunes) sur cet album. Renaud-Gabriel Pion (Antony & the Johnsons, Dead Can Dance, Siouxsie) et Arnaud Fournier (Hint, La Phaze) se sont retrouvés au sein de ce projet avec pour visée de faire foisonner les instruments (saxophone, piano, clarinette et autres raretés). En effet, l’atonalisme désigne les productions qui utilisent toutes les ressources de l’échelle chromatique. Par extension, ce terme désigne ce qui n’a pas de mélodie. De mélodie, il n’est effectivement pas vraiment question ici, mais plutôt d’expériences en dehors des codes et des genres. Entre technicité et improvisation, on décèlera une intelligibilité électro-jazz sur “The road to perdition”, une torpeur hypnotisante sur “The philosopher’s argument”, tandis que “Spin 2.0” se fait plus percussif.

>> Facebook de Atonalist

CLÉMENCE MESNIER

À écouter en priorité : “Massacre of the pretenders”.
 

Publié le