Autopsie d’un peureux

Distribution Plages

Cedric Vieno, son album “Autopsie d'un peureux” sur Longueur d'OndesUn troisième album folk-blues-rock de cet artiste originaire du Nouveau-Brunswick (Canada), après la parution de “Maquiller l’âne” en 2014 et “NorthShore Love Stories” en 2012. Ces derniers lui ont fait avaler des kilomètres de routes, d’un océan à l’autre du pays et jusqu’en France, la tournée pour celui-ci fera encore bien tourner le compteur. Sa poésie imagée tantôt intimiste (“Somany”), tantôt coup de poing (“Pogo jello tonka”), est livrée de manière un peu suave avec une interprétation théâtrale, toutefois sans l’accent typiquement acadien. Les chansons sentent la forêt et le large à perte de vue sur une musique contemporaine. Les guitares électriques mises à l’avant-plan rappellent les arrangements musclés d’Antoine Corriveau, pendant que les accords un peu patraques font penser à Louis-Philippe Gingras. L’enregistrement dégage une atmosphère qui se compare avantageusement à la sensualité de David Giguère, les textes colorés de Yann Perreau et la virilité de Clément Jacques.

>> Site de Cédric Vieno

PASCAL DESLAURIERS

À écouter en priorité : “Le fantôme de Marie-Katherine”, “Perdrix” et “Vends-moi (+ Dodo Love avec Dodo)”.
 

Publié le