For we the living

Combien Mille Records / A+ LSO

Superpoze, l'album For we the living sur Longueur d'OndesÀ même pas 25 ans, ce jeune prodige de l’électro française n’aurait pas de mal à rivaliser avec quelques grosses pointures du genre (Darkside, Nicolas Jaar…) tant son nouvel album, qui succède à Opening, son premier long format sorti en 2015, offre de beaux moments. Gabriel Legeleux, de son vrai nom, y développe – selon ses propres dires – le thème des catastrophes naturelles, de la fascination de l’homme pour sa propre fin et, de manière plus générale, celui du discours eschatologique, sur huit titres instrumentaux (sauf “A photograph”) qui mettent à l’honneur une électro mélancolique, rêveuse et aventureuse, à la fois mature, pleine de relief, de délicatesse et de sensibilité. Synthés, piano et percussions électroniques forment la trame de sa musique cinématographique à souhait et particulièrement introspective, qui n’est pas sans rappeler agréablement celle de Nils Frahm (“Hidden”) et qui se lit comme un livre que l’on dévorerait d’une traite, bercé par sa belle et mystérieuse narration.

À écouter à priorité : “Thousand exploding suns”,  “A photograph”.

>> Site de Superpose

ÉMELINE MARCEAU

 

Publié le