Wide eyed

Kutü Records

Talma Suns, l'album Wide eyed sur Longueur d'OndesKim Novak étant désormais de l’histoire ancienne (dommage !), Jérémie Nies n’a pas tardé à former un nouveau groupe. Au sein de ce projet présenté sous forme de trio, le Normand prend le micro et la guitare, laissant ses camarades de jeu Hugo Lamy et Boris Collet tenir respectivement la basse et la batterie. Préférant l’épure à la luxure d’arrangements, le groupe flirte ici avec la pop-rock anglo-saxonne dans sa plus grande simplicité, à l’image de “For you”, ballade belle et sensible sur la vieillesse, interprétée basse-voix, ou à l’instar de “Tonight”, classe et énergique. Mélodies immédiates et intemporelles sur fond de sentiment amoureux (“Burning heart”), pop élégante servie par une voix grave et profonde (“The line”), ritournelles aériennes et légèrement psychées, lointainement voisines de celles de Mac DeMarco ou de Connan Mockasin (“The only way”)… pas d’originalité folle dans ce premier album mais un hommage sincère et maîtrisé à un certain songwriting pop traditionnel.

À écouter en priorité : “For you”, “Burning heart”.

>> Site : https://www.facebook.com/Talmasuns/

ÉMELINE MARCEAU

 

Publié le