“Label”


 

Présentations

Je m’appelle Raffi et mon nom de scène est Yona Soon. Je suis un auteur-compositeur et producteur belge, je sors actuellement mon premier EP Soon.

Comme on dit à Bruxelles, je suis un zinneke. En fait je suis d’origine arménienne, mais j’ai de la famille dans le monde entier. J’en parle car c’est déterminant dans mon approche de la musique et dans mon rapport à un ancrage identitaire. D’où le nom de Yona Soon, qui signifie Yön a, la nuit en finnois et Soon pour la contraction de Moon et Sun.

Sinon, j’ai deux poules : Léopoule et Napouléon. Mon côté belge, mon côté français. Un peu de surréalisme, et l’amour des mots. Ce qui, en somme, oriente mon travail d’écriture sans négliger ma curiosité vis-à-vis des nouvelles formes de productions électros actuelles.

 

“Label”

“Label” parle de l’impact humain sur la nature. Et à quel point la forme peut occulter le fond. Label, la belle bêle, etc.

J’y parle de Monsanto, sans faire de l’activisme écologique en particulier. Justement, l’idée était de traiter le sujet en des termes différents que ceux que je pointe du doigt.

Avoir un point de vue critique avec une perspective esthétique. Voilà ce que j’ai essayé de produire.

En ce qui concerne l’écriture, j’aime parler en textures. Créer des tissus qui nous frôlent, et que l’on peut appréhender de différentes manières. Plusieurs lectures, plusieurs interprétations, plusieurs ressentis.

 

Clip

En ce qui concerne le clip, j’ai fait appel à Sam Ruben de Wild Shot Productions. Il fait essentiellement des clips de rap. Je voulais un peu brouiller les pistes du genre : de l’électro-pop à la sauce rap. C’était cool. J’avais fait un storyboard mais j’ai laissé une grande marge de manœuvre à l’improvisation, ce qui nous a permis de capter des images qu’on aurait pas pu imaginer au préalable.

L’histoire à proprement parler est assez simple. C’est l’histoire d’un homme qui façonne la nature à l’image qu’il s’en fait. Le résultat est à la fois tragique, car il abîme la nature et à la fois un peu magique, puisqu’il la sublime par des moyens artistiques. Je ne donne donc aucune leçon de morale. Il y a un constat, à partir de là, chacun se positionne comme il l’entend.

 

Projets

Soon est mon premier EP. Le projet Yona Soon existe depuis un an et demi. C’est très jeune. Je produis la musique presque entièrement seul. Je fais appel à des musiciens de sessions et à un producteur-arrangeur pour finaliser la musique. Soon est une transition, d’où son nom.

Un EP, un premier clip, un second à venir et puis je vais travailler jusqu’à l’album. Je vais sortir des singles, les uns après les autres jusqu’à ce que l’un d’entre eux prenne. Entre-temps, je vais essayer d’élargir mes collaborations et continuer à faire de la scène pour faire évoluer mon set et surtout partager ce que j’ai de mieux avec mon public qui, si il n’est pas encore très large, est très fidèle, enthousiaste et chaleureux. Des « early adopters » merveilleux ! J’ai beaucoup de chance.

 

>> Site de Yona Soon

Publié le