Dies irae

Useless Pride Records

Alea Jacta Est, l'album Dies irae sur Longueur d'OndesDéjà dix ans d’existence pour ce groupe hardcore toulousain qui fête son anniversaire avec la sortie de ce nouvel album. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le groupe ne fait pas dans la dentelle, ni dans le détail non plus. A lui seul, ce nouvel effort redéfinit ce que l’on appelle communément « le gros son ». Guitares énormes, chant à la limite de l’étranglement, autre euphémisme et martèlement sans fin d’une batterie particulièrement véloce, sont les principaux arguments déployés par le groupe pour arriver à ses fins : l’efficacité avant tout. Pas de place pour les temps morts : en moins d’une demie-heure et onze plages plus tard, l’affaire est emballée. Entre les deux, le groupe parsème ce nouvel album de dialogues (en VF) extraits de film, le plus souvent cultes, apportant un éclairage cinématographique à l’ensemble. L’écoute peu sembler un brin répétitive aux oreilles non-initiées, mais les concerts s’annoncent dantesques ! Le sort en est jeté !

>> Site : facebook.com/aleajactaest.eu

À écouter en priorité : “Decem”, “Veni vidi vici”, “Something less than filth”.

RÉGIS GAUDIN

 

Publié le