Addis aboumbap

Autoproduit

Ozferti, son album Addis aboumbap sur Longueur d'OndesLe producteur belge débarque avec un son métissé qui se retrouve quelque part entre le dub et le jazz, avec une bonne dose d’attitude hip-hop modernisée. Des propres mots de l’artiste : « Je n’ai pas la prétention de refaire de l’éthiojazz ou de la musique éthiopienne, mais bien de recréer tout un univers alternatif et afro-futuriste inspiré par l’Afrique de l’Est et le Moyen-Orient, où cet alter-ego, personnage créé à la naissance du projet, serait la personnification de cet univers. » En plus d’être l’artiste masqué derrière les machines et la musique, Florian Doucet porte l’alias Dizrupt Lab lorsqu’il se coiffe du chapeau d’illustrateur, responsable des éléments visuels du projet (conception de la pochette de l’album et projections lors des performances). Versatile, autant au niveau de ses collages sonores rafraîchissants que pour son volet visuel, ce véritable touche-à-tout est un homme hautement inspiré, doté d’un indéniable talent pour le beau et le bon.

À écouter en priorité : “Rock Haram”, “ Mahmoud” et “ Sondéféri”.

>> Site d’Ozferti

PASCAL DESLAURIERS

 

Publié le