My Favorite Horses ©Stephanie (Zys) - Longueur d'Ondes

 

My Favorite Horses a déboulé depuis peu dans le paysage musical français. Dès leur premier EP et après une tournée réussie, ils se sont imposés comme l’un des groupes les plus prometteurs dans le style pop/folk.

Ce groupe montpelliérain est composé de  Manu Plaza (basse), Stéphane Chareire (batterie), Jean Alvarez (guitare) et Alex Dézé (chant, guitare, piano). My Favorite Horses s’est formé en 2015 lorsqu’Alex Dézé, ancien de la scène musicale remoise s’y est installé. Dans les années 90, il joue dans différents combos faisant les premières parties de Gamine, des Objets ou de Little Rabbits. Après avoir terminé sa thèse, il fait de la musique pour des documentaires et pour le théâtre, avec toujours en tête l’idée de remonter un groupe. Il retrouve par hasard, un ami, Mathias, avec lequel il monte My Favorite Horses, qui sera musicalement dans la lignée de ce qu’il a fait dans le passé.

« Notre musique ressemble à ce que j’ai toujours écouté. Nous démarrons toujours les morceaux par des guitares folk. Je suis également fan de pop, des Smiths qui m’ont toujours inspiré. Il va y avoir une compilation d’artistes du Sud de la France qui les reprennent qui sortira en septembre prochain et sur laquelle nous jouons “The Death of a disco dancer”. La scène indie-rock de Montpellier se développe avec Poussin, Volin, Eve and the travellers, Loome, Grout Grout qui existent depuis deux, trois ans. »

 

 

Si le groupe chante en anglais, « c’est parce que c’est la langue de la pop. Nous allons faire un morceau en français mais parce qu’il sera plus parlé que chanté. » Très vite après sa création, My Favorite Horses enregistre des démos et part au studio Mirador à Corconne d’où sortira leur premier EP, Northern lights II. « Le second sortira en octobre. Il sera dans la lignée de ce que nous avons fait précédemment. Juste guitare, basse, batterie.  Nous ne travaillons jamais avec des machines. »

Alex explique la difficulté de se développer, de trouver les structures adéquates.

« La plupart des groupes travaillent seuls mais nous avons la chance d’être aidé par Paloma à Nîmes qui est une SMAC et aide à notre développement. C’est extrêmement important. C’est une mission de service public. Cela te permet en plus de maximaliser tes chances. »

 

My Favorite Horses ©Pierre TOMI - Longueur d'Ondes

 

La sortie de leur premier EP avait été suivie de critiques élogieuses dans la presse ce qui leur avait permis de monter une tournée. « C’était la première fois que l’on jouait devant des gens que l’on ne connaissait pas. A Lons-le-Saunier par exemple, nous avons eu un super retour du public. Lorsque tu reçois un tel accueil chaleureux, c’est un immense plaisir. Je trouve que chaque moment est précieux, comme l’est toute chronique positive. Que tu joues pour 50 ou 250 personnes importe peu. Jouer apporte toujours une très grande joie. »

My Favorite Horses récolte aujourd’hui les fruits de cette tournée à travers la France. Ils repartiront sur les routes en avril et mai puis en octobre et participeront cet été au festival Les pieds dans l’eau à St-Aunès, dont ce sera la première édition.

 

>> Site : facebook.com/myfavoritehorses

PIERRE-ARNAUD JONARD

Photos : Pierre TOMI et Stéphanie (Zys)