Carnival of sounds

Il monstro

Invaders, Carnival of sounds sur Longueur d'OndesConçue par Nicolas Courret, déjà vu derrière les fûts d’une poignée d’artistes hexagonaux (Eiffel, Laetitia Shériff, Olivier Mellano…) et David Euverte, qui s’est déjà chargé des claviers et des arrangements pour d’autres (Dominique A, Miossec…), cette B.O. offre une nouvelle grille de lecture musicale au long-métrage d’épouvante éponyme d’Herk Harvey, sorti en 1962, qui narrait l’histoire d’une organiste hantée par des âmes errantes. L’ambiance y est souvent froide, mais aussi délicieusement haletante et tendue (écoutez le chouette arpégiateur et la progression de « Mary go round »). De synthés analogiques noirs (« Freaky journey ») aux batteries percussives et impeccablement droites, le duo s’imprègne avec brio de l’ambiance sombre du film tout en réussissant à construire des trames sonores mélodiques aux thèmes singuliers. Résultat : leur atmosphère rétro-futuriste claque et obsède sans jamais laisser de moments de répit. Signe de leur réussite.

À écouter en priorité : « Mary go round », « Organ addict », « House of the brine ».

>> Site Invaders

ÉMELINE MARCEAU

 

Publié le