This Time

Voxtone Records / Inouïe Distribution

They Call Me Rico, l'album This Time sur Longueur d'OndesQuébécois exilé en France, chanteur des Madcaps, Frédéric Pellerin mène également une carrière solo en parallèle et on l’appelle Rico… Ce troisième effort voit le guitariste tourner le dos au rock garage et psyché qui a fait la réputation de son groupe pour se recentrer vers la mère de toutes les musiques : le blues. Un blues qu’il travaille tel un sculpteur pour en donner sa version personnelle, fortement teintée d’influences garage-rock (on ne se refait jamais tout à fait), entre quelque part entre Seasick Steve et les premiers Black Keys. Seul homme orchestre ou accompagné de quelques compagnons de jeu, Rico s’adonne également à une autre de ses passions : l’americana folk qu’il teinte parfois d’un sentiment mélancolique ; “Everlasting kind”, “We’ll meet again” que l’on retrouve ici en deux versions, électrique puis acoustique, pour clôturer l’album. Privilégiant l’énergie brute et la prise directe, Rico joue une musique profondément authentique. À écouter en voiture.

 

À écouter en priorité : “Down, down, down”, “Lonely bee”, “Lights go out”.

>> Site They Call Me Rico

REGIS GAUDIN

 


Publié le