A night full of collapses

Ici d’ailleurs

Les Marquises, l'album A Night full of collapses sur Longueur d'OndesCollectif à géométrie variable emmené par le Lyonnais, et malheureusement trop méconnu, Jean Sébastien Nouveau, ce groupe continue d’explorer et d’affiner son goût pour les ambiances mystérieuses, progressives et quasi cinématographiques dans un troisième album riche en tableaux. Recueil de chansons expérimentales, il convoque aussi bien le jazz que la folk voire quelque bribes de post-rock dans ses textures à la fois chaudes, mélancoliques et sombres (“A forest of lines”), où s’entremêlent tour à tour violoncelle, marimba (“Des nuits”), piano, cuivres, synthés froids et autres percussions. Chantés en français ou en anglais, ses titres, qui restent majoritairement instrumentaux et pour lesquels le Lyonnais a fait appel à une belle poignée de musiciens plus ou moins connus dans l’Hexagone (Olivier Mellano, Christian Quermalet, Matt Elliott sur “Vallées Closes”), se placent toujours à la frontière entre l’apaisement et la tension, creusant ainsi le sillon d’une musique nocturne judicieusement inspirée, dans laquelle on se laisse très facilement emporter.

 

À écouter en priorité : “Des nuits”, “Following strangers”.

>> Site Les Marquises

ÉMELINE MARCEAU

 


Publié le