Our own democracy

Get A Life / Season Of Mist

Cancel The Apocalypse, Our own democracy sur Longueur d'Ondes

Certains se souviennent peut-être de My Own Private Alaska, trio toulousain qui avait agité la sphère métal en proposant un schéma musical inédit et radical : un pianiste, un batteur et un chanteur screamo, pour un résultat entre néo-classique et post-hardcore enfiévré. En quittant le groupe il y a presque trois ans, leur chanteur Matthieu Miegeville en avait signé la fin. C’est lui que l’on retrouve aujourd’hui au micro d’une formation au moins aussi originale. Un violoncelle, une guitare classique, une batterie et un chant crié sont les outils d’un style qualifié de post-métal acoustique. Accoupler métal versant hardcore et style néoclassique : un pari risqué mais réussi. Les instruments acoustiques ne forcent pas artificiellement leur présence par une emphase exagérée, adoptant même quelques tournures hardcore ; écorchure screamo à vif et mélodies graciles se répondent et se complètent. L’équilibre parfaitement maîtrisé prend l’allure d’un chaos nécessaire, de ceux qui défont pour mieux refaire.

À écouter en priorité : “Candlelight”, “Planes and bombs”, “The things that can never be done”.

>> Site de Cancel The Apocalypse

JESSICA BOUCHER-RÉTIF