Mat Bastard ©DanPier @Trianon - soirée Oui FM 2017 - Longueur d'Ondes

 

Le Trianon de Paris (75)

9 mars 2017

Le 9 mars 2017, OÜI FM invitait les fans de rock à découvrir sa sélection de coups de cœur. C’est une soirée gratuite qui attendait les auditeurs ayant gagné leurs places dans la jolie salle parisienne. Alors que fosse et balcons étaient pris d’assaut par des rockeurs de tous âges (des vingtenaires en collants léopards aux seniors n’ayant pas lâché leur blouson en cuir), les présentateurs de la radio se sont succédés sur scène pour récompenser leurs chouchous.

Les Red Hot Chili Peppers ont notamment remporté le Rock Award de la catégorie Majors alors que Stereophonics a été sacré artiste le plus joué sur la radio. Mais les OÜI FM Rock Awards c’était aussi l’occasion de rendre hommage à la scène indé à l’instar de l’Award Bring the Noise remis à Frank Carter and the Rattlesnakes par une Aurélie (l’animatrice de l’émission en question) en beauté…

La soirée était également l’occasion d’apprécier quelques live éclairs, comme La Maison Tellier en ouverture. Si The Temperance Movement et Theo Lawrence ont su fédérer la foule c’est LA surprise de la soirée qui restera dans les mémoires : -M- a pris possession du Trianon sans en avoir averti son public. L’occasion pour le chanteur à la voix envolée de faire honneur à sa réputation de Must Seen en live. Quelques pas de danse plus tard, Mathieu Cheddid a offert à deux fans la possibilité de se déhancher sur scène à ses côtés. Le musicien n’a pas manqué de s’amuser à faire reprendre ses célèbres refrain à un public réceptif de « Je ne connais pas l’Afrique » à « Je dis aime » et d’interpeller la foule pour lui parler de son nouvel opus. « Écoute ça va t’intéresser » a-t-il lancé, lunettes lumineuses sur le bout du nez pour parler musiciens rencontrés à Bamako.

Son départ aura permis de laisser place à la tornade attendue : Mat Bastard ancien Skip the Use et venu défendre son nouveau projet. Toujours déchaîné, le musicien a su transmettre son habituel et si enviable grain de folie. C’est torse nu que le rockeur conclura un set bourré d’interactions, de mots d’humour et de bonds.

 

>> Site : ouifm.fr

Texte : JULIA ESCUDERO / Photos DAN PIER