Something got lost between here and the orbit

Embassy of music

Royal Canoe, l'album Something got lost between here and the orbit sur Longueur d'OndesLe Canada regorge décidément de groupes prometteurs. Dans la lignée du New Yorkais Sufjan Stevens (période The Age of adz) ou des fougueux Animal Collective, ces joyeux lurons de Winnipeg, capitale de la province de Manitoba, ont creusé le sillon d’une pop dense et colorée, aux effluves électroniques, en évitant tous les faux-pas. À la fois groovy (“Walk out the water”), planant (“12 BB gun” et ses cuivres) et catchy (“Out of the Beehive”), ce nouvel album co-produit par Ben Allen (Gnarls Barkley), qui succède à Today we’re believers, élu meilleur album indépendant aux Western Canadian Music Awards, respire la musicalité à plein nez. Les ambiances se dispersent dans un melting-pot sonore, honorant aussi bien le down-tempo que les rythmiques rapides, les sons organiques ou les textures électroniques et autres samples. Un disque éclatant pour ce sextet qui, en conférant à ses chansons une belle dimension mélodique, ne perd jamais l’auditeur dans sa course à l’expérimentation.

A écouter en priorité : “Living a lie”, “I am collapsing so slowly”.

>> Site de Royal Canoe

ÉMELINE MARCEAU

Publié le