Sortie de Mansetlandia, sous-titré The ultimate artefact (« Phénomène d’origine artificielle ou accidentelle rencontré lors d’une observation, d’une expérience. » Larousse) qui regroupe 19 CD de l’antistar Gérard Manset, notre Neil Young (mâtiné de Lennon) à nous.

Sans équivalent littéraire ou poétique, l’homme souvent intentionnellement hermétique ne se livre que rarement en entrevue, code ses textes et se cache souvent derrière un appareil photo (Journées ensoleillées ou Ephémère, Francofolies 1987 et 2014).

Ce coffret met en Lumières (l’un de ses meilleurs disques, paru en 1984) l’œuvre pop de cet étonnant artiste majeur qu’il est temps de (re)mettre à sa juste place.

Seul regret, c’est incompréhensible que soit encore une fois évincé l’album de 1981, L’Atelier du crabe, n’existant qu’en vinyle, et que, décidément, Manset reniera toute sa vie !

Coffret chez Warner.

MANSETLANDIA - Longueur d'Ondes

Publié le