« Les mâts chancellent »

 

Présentation

Francis Esteves, à qui l’on doit les belles années d’EXPerience, Binary Audio Misfits, Téléfax ou WADDR, a offert un bouquet de musique à Zedrine et une jolie carte blanche. Alors bien sûr, infoutu de se taire et de laisser une page vierge, l’auteur s’est lâché, l’interprète a profité de ce nouveau terrain pour pousser plus loin le croisement entre spoken word, rock, chanson et rap. Et ça donne DUM SPIRO.

« Les mâts chancellent »

Premier titre à l’origine de la collaboration, il correspond à cette rencontre entre deux élans, présentes chez les deux artistes. Une force qui nous projette vers le départ, vers l’ailleurs, vers tous ses possibles. Une autre qui nous tire vers la terre, qui nous retient, qui nous inquiète. Toute la chanson est faite du tiraillement entre ces deux forces. Une promesse dont on sent qu’elle ne sera pas tenue. Une retenue dont on voit bien qu’elle va devoir lâcher, exploser, pour nous projeter plus loin et plus haut. La sensation qu’ailleurs les masques pourraient enfin tomber pour laisser pointer les vrais visages. Elle a été écrite avec des images en tête et sans nécessité de récit ou de caractère trop explicite, donc tout ce qui est dit ici est déjà de trop !

Le clip

Dans cette envie de ne pas ancrer d’images trop explicites, il s’est agi avant tout de trouver la bonne personne pour le réaliser. Cédric a ensuite été aspergé de 61 litres de mots par l’auteur afin de bien sentir l’essence du titre. A travers les gouttes, il a vite senti les émotions qui traversent cette chanson, s’est laissé imprégné. Laissant choir les mots au sol, il n’a gardé que ses sensations et nous les a rendus en (belles) images.

Projets

L’album arrive le 18 novembre. A partir de là, le projet est bien sûr d’aller le présenter au plus grand nombre. C’est un répertoire qui appelle la scène depuis l’origine. Nous serons deux sur scène, Clémentine Thomas avec batterie, programmations, samples et voix. Et vu ce qui se passe en résidence, ça risque d’être assez intense.
Le concert toulousain au Taquin, le samedi 19 novembre, ouvre la dynamique de tournée. On sera présents ensuite au Lausanne Slam Festival le vendredi 25 novembre. Et on travaille, avec l’équipe de Contre Courant à la production, à ce que la suite soit belle.

>> Site de Dum Spiro


Publié le