« Tutto va bene »

 

Présentation

La Pietà, c’est la mère douloureuse.
La femme, la fille, la soeur, la mère, la trainée, la sainte, la folle, la forte, la fragile, la fière, la coup-rageuse, la brisée, la réparée, la cure, la toxique, la douloureuse.
Electro-nique, éclectique, électrique, tantôt slameuse, tantôt mélodique, souvent entrainante, entraineuse et entremetteuse, toujours directe, comme un poing dans la gueule, comme les points sur les i, comme les pointillés qui deviennent horizon.
La Pietà n’est pas là pour plaire mais toujours pour déranger.

« Tutto va bene »

« Tutto va bene » est une chanson à la fois sombre, qui fait un constat assez dur de notre monde, de notre société (consommation, star system, occident, guerre), un constat de gamin un peu perdu dans un système de valeur où il ne se reconnait plus et, en même temps, accroché à l’espoir de pouvoir changer les choses, revenir à zéro, faire table rase, renaitre de ses cendres, tout reconstruire.

Le clip

Le clip a été fait un peu dans l’urgence en fait, il n’était pas prévu. J’avais en tête depuis longtemps le tournage d’un autre clip, mais j’ai eu envie de faire celui-ci en plus et de le monter très rapidement. Il est en fait une espèce de réaction épidermique à tout ce débat estival sur le burkini, les femmes voilées, les femmes nues, les tétons qui dépassent, les voiles qui agacent, la quantité de débats (souvent masculins) sur qui devrait porter quoi, comment, pourquoi. Marre. Marre que l’on nous impose à nous les femmes dans un sens ou dans l’autre, une espèce de bienséance, de loi de ce que l’on devrait être. Marre. Encore plus marre de voir se réouvrir perpétuellement le débat sur l’avortement (voir la situation en Pologne). Marre. Marre d’être traitée de vulgaire si j’ouvre ma gueule, marre d’être traitée d’ombre d’un homme, si je la ferme. Le clip se demande si la rébellion c’est de marcher nue ou de nager habillée. Se demande si la vraie rébellion ce n’est pas simplement s’exprimer.

Les projets

On commence une tournée d’automne pour présenter un peu partout les 2 premiers chapitres sortis le 3 juin. On commence par le 7 octobre sur la scène Longueur d’Ondes au Festival de Marne, on enchaine avec une dizaine de dates de la tournée GIRLS DONT CRY qui a pour but de présenter des artistes féminines sur scène et hors scène. Un second clip sortira donc en novembre. Nous sommes en parallèle en train de finaliser les titres des deux futurs chapitres. Ils sortiront début 2017.

>> Site de La Pietà

LA PIETA en exclu sur Longueur d'Ondes

Facebook a supprimé tous les post qui comprenaient cette photo que nous avions mise en une de l’article. Les seins sont donc sujet à la censure. Les Etats-unis et leur puritanisme récalcitrant…

Libérez les tétons.

 

 


Publié le