Classique

Celluloïd / RFI Talent

DEE NASTY, Classique sur Longueur d'Ondes

 

Loin du quart d’heure de célèbrité warholien, Dee Nasty est un héros très discret. Ce pionnier du mouvement hip hop, qui a amené le rap sur les ondes françaises – c’était sur radio Nova à l’époque – a eu, depuis le début des années 80, une carrière en dents de scie. Son septième disque est donc une occasion de redécouvrir le premier DJ du rap hexagonal. Volontiers old school, le Grand Master creuse ici son côté funk et puise largement son inspiration dans les vibrations cosmiques de George Clinton. La tonalité est donc le plus souvent rétro-futuriste mais pas que… Allant chercher dans son jardin perso, réalisant aussi quelques rêves en invitant Manu Dibango, Rachid Taha ou le pape de la Zulu Nation, Afrika Bambaataa, le DJ Dee rappelle avec humour qu’il est une vigie. Ces productions étonneront sans doute les enfants du rap plein d’autotune, mais elles sont ni plus ni moins qu’un morceau de leur histoire. Un bon disque pour un très grand monsieur. Alors, respect, s’te plaît !

Site de Dee Nasty

BASTIEN BRUN

 


Publié le