« Fou à lier »

 

C’est déjà les vacances sous les psychotropiques ! Un homme s’abandonnant aux soleils des nightclubs, flotte léger léger au milieu de la piste. Le voilà soulagé : d’une indolente main, comme on chasse les mouches, il a chasé la crainte qui passait sur son front. La crainte d’être fou.

Retrouvez ici la chronique du 1er album des Feu! Chatterton et ici leur entrevue dans le n°76 de Longueur d’Ondes.

Publié le