Paradis City
Grosse boîte

Jean Leloup - Paradise City(L’amour est sans pitié) comme du pire (sa contribution au groupe The Last Assassins), ce monument de la chanson québécoise aux accents toujours rebelles et sans compromis a frappé fort ! Paradis City est en effet un bijou au sens propre du terme : taillé dans la pierre à la fois folk et rock et brillant de génie. Ce n’est pas pour rien que cet album est déjà disque de platine (plus de 80 000 exemplaires vendus) et que Jean Leloup décline deux formules de spectacle à guichet fermé en version acoustique et en version orchestrale. Sur fond de guitare parfois habillée de cordes (l’excellent « Le roi se meurt »), on retrouve la poésie si particulière à Leloup et cette voix grave, un peu nonchalante, comme sur « Willie » où le fantôme d’un Gainsbourg ou d’un Bashung n’est pas loin. À Paradis City vous trouverez des bateaux à quais, des voyages intemporels, des regrets, des rêves et des ailes de papillon. www.grosseboite.com/fr/artists/jeanleloup/
YOLAINE MAUDET


Publié le