La Vie Electrique
Pias

Aline - La vie électriqueFragment tout droit issu des années 80, empruntant ça et là à The Smiths et The Cure, la formation de Romain Guerret et Arnaud Pillar éclaire la scène musicale francophone en prenant le contre-courant d’une synth-pop qui n’a d’yeux que pour la langue perfide d’Albion. Proche de formation anti-âge telle qu’Indochine, la musique développée par ce quintette hexagonal n’en épouse heureusement que les contours et délaissent ses cousins grâce à des textes au vitriol décapant une mémoire emprunte de souvenirs volages, parfois frivoles. Extirpées des méandres d’une trentaine entamée aux rêves d’adolescents définitivement consumés, légères et maussades comme le crachin qui s’abat sur la chair, les dix étapes de cette vie électrique dépeignent un ressenti existentiel gargarisé de nostalgie. Une fuite en arrière qui ébranle le concept de musique actuelle et autres considérations politiques des espaces sonores jugés émergents et tendanciels.  https://alinemusique.wordpress.com

JULIEN NAÏT-BOUDA

Publié le