20 ans de joyeux bordel

LES OGRES DE BARBACK
« Un jour, toutes nos chansons vous désarmerons, et il n’y aura plus que l’anarchie, la joie dans Paris…. » 20 ans à être fidèles à leur idéologie. 20 ans à partager des idées humanistes, tels des messagers, avec leurs fans. 20 ans que les frères et sœurs Burguière ont naturellement choisi de célébrer en concerts live. Accompagnés de la fanfare béninoise Eyo’nlé durant toute cette année anniversaire, les Ogres ont invité leur public à se réjouir de cette fête avec eux.

Voyageurs dans l’âme, ils leur paraissaient évident de partir en tournée en y mettant une teinte métissée. « On était 12 sur scène. Rythmiquement, avec la fanfare, c’était sacrément pointu, et l’énergie était incroyable. On a beaucoup répété avec eux, on est parti au Bénin, on a testé le public qui ne nous connaissait pas. Ça s’est affiné. Certains morceaux marchaient mieux que d’autres… Le choix des titres a fini par être évident ! » nous confie Alice. « Les 10 ans, on était un peu fier, on a marqué le coup. Des années après, les gens en parlent encore… Pour les 20 ans, on s’est dit, on recommence ! »

A l’issu de ces 9 mois de tournée, ils avaient prévu de sortir un album, fruit des enregistrements live fait à cette occasion. Seulement, les Ogres aiment mutualiser la scène, c’est leur marque de fabrique… Leurs 10 ans, ils les avaient célébrés accompagnés de la fanfare du Belgistan, sans parler de tous les projets développés avec d’autres artistes. C’est pourquoi, sur les quinze dernières dates, de nombreux copains musiciens ont été conviés sur scène. Ce fut une explosion de joie, de bonne humeur et de folie… Une fois rentrés à la maison, ils ont patiemment écouté ces pistes musicales en studio et là, une évidence les a frappés ! Il fallait faire partager tous ces moments avec leurs auditeurs. C’est comme ça que le double album anniversaire est né.

http://www.lesogres.com/disco_cd/20ans/index.php

L’album est le nectar de cette tournée. Il révèle la déferlante d’énergie déployée par les Ogres sur scène. « C’était un peu rock’n’roll, on a essayé de travailler avant avec les potes, mais c’était difficile à cause des plannings chargés des uns et des autres. Finalement, le stress a créé de la magie. Sur le deuxième album du coffret, il n’y a quasiment aucune de nos chansons parce que chaque soir, c’était un artiste différent et donc, un nouveau morceau, des hommages, des reprises ; ce n’était pas forcement nos compositions ! Et puis, on a tout écouté et on a eu envie de tout mettre ! Les disques trop longs, c’est la stratégie » nous dit Alice en souriant.

Enfin, comme les Ogres ne font jamais les choses à moitié, ils ont fouillé dans leurs archives et ont trouvé plein de trucs rigolos, tels que des vieilles affiches ou des vieux sons. Ils ont donc naturellement choisi de créer un coffret cadeau. Eyo’nlé en Béninois signifie « Réjouissez-vous ! ». Quoi de plus symbolique pour comprendre l’univers et la générosité de ce groupe emblématique ?

Johanna TURPEAU
www.lesogres.com


Publié le