Rupture
(R 17 / Ipanema)

StevansProjet suisse mené par Yvan Franel, Stevans débarque avec son troisième album « Rupture », dont le son se démarque d’entrée de jeu des précédents. Pop électro rock bien comme il faut, pas de doute, ici, les têtes vont hocher, les épaules balancer et les pieds taper le rythme ! « Mine is fine » ouvre l’album en mêlant refrain entêtant, rythmes rock et envolées cosmiques. Le multi-instrumentiste compose tous les morceaux et amène une profondeur électrique. L’énergie colorée et magnétique de « Franelizer » sort du lot. Stevans grandit et déploie un rock dansant, une électro enivrante, une pop pétillante qui fluctuent entre élans 80’s et beats contemporains. Les tout doux « Lost along the way » et « The missing part » posent deux beaux moments suspendus en pleine mélancolie, alors qu' »In the backyard », en duo avec la belle Coralie Clément (sœur de Benjamin Biolay), prouve que le français peut se mêler à l’anglais sans perdre en intensité. www.stevans.net

Céline Magain

Publié le