– Rééditions –
(Alter K)

BlackDevil_DiscoClubConsidérées comme des anomalies lors de la seconde moitié des 70’s, les productions de l’électronicien Bernard Fèvre ont depuis reçu l’adoubement des générations suivantes (Richard D. James, Chemical Brothers, etc.). La réédition de ces trois premiers albums séminaux constitue toujours un sacré motif à hallucinations ! Enregistrés sous son propre nom, « Suspense » (1975) et « Cosmos 2043 » (1977) entretiennent un curieux dialogue avec Edgar Froese et Klaus Schulze du groupe Tangerine Dream. Mais le regard du compositeur se tourne déjà vers une hypothèse future prenant racine dans la science-fiction et le souhait d’offrir une matière organique à la robotisation. Les grandes lignes de Jacno, et donc de Air, se trouvent ici. Rien qui ne prédestine à la propulsion immédiate de Black Devil Disco Club. Disque au carrefour de la disco, du rock et de la house, « Disco Club » (1978) s’inventerait aujourd’hui qu’il resterait néanmoins dépourvu de toute référence comme descendance, mais une borne essentielle pour l’année 2043, au moins. soundcloud.com/black-devil-disco-club

Jean Thooris


Publié le