Love and hate
(HYP / Pias)

digipack_SUCCESS_cmjn.inddDepuis leur découverte au festival Bars en Trans en 2007, on attend beaucoup de ce groupe électro-rock de Rennes, composé notamment d’ex-Percubaba. Et une partie des raisons, nombreuses, pourrait ne tenir qu’en deux mots : Mister Eleganz. Épouvantail fou de la formation, le chanteur cristallise à lui seul une partie des espoirs. Son arrogance savamment dosée, son regard inquiétant, son caractère imprévisible sur scène ou sa répartie… Autant d’ingrédients qui vous électrocutent un concert et une interview. Après donc un « Social network junkies » en 2012, et à la qualité injustement sous-estimée, ce deuxième album échoue de peu. L’énergique single « Crazy » est, certes, imparable, mais la teinte monochrome de l’ensemble manque parfois de grand huit. On aimait pourtant leurs excursions hip-hop, leurs hors-pistes électro plus appuyés et autres respirations dans les cassures de rythme… On se rattrapera heureusement avec l’intensité de leur live resté, lui, imbattable. herecomessuccess.com

Samuel Degasne

Publié le