La visite
(Versatile Records)
EtienneJaumetCe fier représentant de la musique synthétique post-Carpenter, officiant au sein du duo Zombie Zombie, se permet là une échappée en solo. Et bien que n’ayant pas rangé ses synthétiseurs et oscillateurs fétiches, il saupoudre le tout d’éléments perturbateurs qui viennent se glisser dans l’espace froid des machines. Des arrangements cuivrés à la Michel Portal, des mots ambigus, évoquant une plongée dans le corps humain, possédé par les spectres teutons des dieux kraftwerkiens, notre artisan sait y faire pour agencer les timbres, contrôler les espaces et cultiver les paradoxes. Il laisse aussi traîner une dose d’humour dans les textes sus-cités et dans les dérèglements du vocoder (« Anatomy of a synthesizer »). Puis, l’humain réapparaît, dans « Modern jungle », perdu avec son sax qu’il fait gémir en marchant sur des tonnes de câbles électriques, avant un final tout en descente. Soit une musique de nuit mélancolique à souhait. versatilerecords.com

Mathieu Fuster


Publié le