Kodama
(Saravah Editions)
MaiaBarouhLa Franco-Japonaise Maïa Barouh, fille de Pierre, présente une personnalité à multiples facettes : colorée, pétillante, traditionnelle et électro. Son nouvel album, « Kodama » (« Esprit de l’arbre » en japonais), est un zoom sur les cultures nippones. La flûtiste mélange la musique et les chants traditionnels aux sons contemporains. Ainsi dans « Amami », une voix se pose telle une plume qui virevolte dans les airs, légère et immaculée. « Aizu », plus énergique, laisse venir les rythmes électro. « Soran Bushi », avec ses tambours, bruit de vagues et voix de pécheurs, est une reprise d’une chanson familière au Japon. Maïa n’en oublie pas pour autant ses racines européennes avec quelques chansons en français (l’inquiétant « Isotopes ») et en anglais (le planant « Dream on », le sublime « Sister rain »). Le résultat offre un univers onirique et spirituel où les voix du passé se mettent au pas des tendances actuelles. Au pays du zen et du flashy, le soleil levant s’appelle Maïa ! maia-zoku.com

Céline Magain

Publié le