Au pays d’Alice…
(Idol)
IbrahimMaaloufOxmoPuccinoCes deux-là se connaissent bien, s’apprécient, se complètent, travaillent ensemble… L’on se souvient, dans l’album « Diagnostic » d’Ibrahim Maalouf, de ce joyau qu’est « Douce », alliant grâce et sensibilité, la trompette orientale accompagnant la voix singulière d’Oxmo Puccino sur un texte tout en nuances. « Au pays d’Alice… » constitue un projet de grande ampleur, très ambitieux, à la hauteur, et même plus, du roman de Lewis Carroll dont il s’inspire, allant jusqu’à en respecter les douze chapitres. Après une introduction d’une beauté à couper le souffle, avec chorale d’enfants et orchestre classique, voici les aventures d’Alice, revues et magnifiées par des textes foisonnant de détails et d’idées. Tout l’univers fantasmagorique est là, le Lapin Blanc, la chute d’Alice, les situations absurdes qui en découlent, les personnages abracadabrants, les non-sens et les jeux de mots, jusqu’au procès final. Deux interludes ajoutent encore à la densité dramatique et féerique de cette création exceptionnelle. www.ibrahimmaalouf.com, www.oxmo.net

Elsa Songis


Publié le