Virtual future
(Zanov Music)
ZanovUne nouvelle fois, il est donné d’entendre combien en matière de musique, on peut dire beaucoup avec… force épuration. Les synthétiseurs minimalistes parcourent ces sept pistes sans fioritures, mais avec la certitude du voyage au long cours pour ses « spatio-auditeurs ». Zanov, un pionnier de la musique synthétique au nom ovni, revient dans le monde de la musique pour un comeback gagnant. Après trois albums entre 1976 et 1982, l’avant-garde peut bien avoir laissé place au rétro-futuriste, ses nappes minimalistes de synthés pré-old school tracent un sillon finement ciselé. Le titre « Virtual future » assure un décollage soft ; parti sur des bases radioactives usinage Kratwerk, il entame une fugue rêveuse sans fin. À la tentation de l’intrusion invasive, il est préféré une méthode douce de connexion aux boîtes cervicales humaines. « The final cut » opère la descente en douceur, rappelant l’intro de « Black celebration » de Depeche Mode. www.zanov.net

Vincent Michaud

Publié le