LE PLEIN D’ACIDITÉ
Applause

Applause ou la conquête d’un espace en trois temps par cinq musiciens belges. Profondeur électro, mystère pop et énergie mélodieuse se mêlent les uns aux autres. Attention ici produit dangereux qui risque de faire du bien !
« Ça s’est passé à Paris après un concert à La Maroquinerie. Artistiquement et humainement, ça l’a fait, on a tout de suite travaillé ensemble », raconte Nicolas Ly, chanteur du groupe. Très vite, Applause se fait remarquer avec le titre « Lighthouse », tiré du EP éponyme « Applause », qui tourne en radio et attire l’attention de Stéphane Espinoza de 3ème Bureau, sous label de Wagram. Un an plus tard sort le premier album « Where it all began » : « Tout s’est bien passé, on a fait une tournée, on a eu un très bon accueil critique. Malheureusement, le milieu de la musique est un peu compliqué, il y a eu une restructuration dans le label… Ça nous mis le pied à l’étrier pour se dire que c’était peut-être l’occasion de se lancer en autoproduction. »

Résolument ouverts et initiateurs de bonnes idées, les membres d’Applause prennent la réalisation de leur deuxième album d’un autre point de vue avec la sortie d’un triptyque en plusieurs étapes. En mars est sorti « Acids Part 1 » que le public reçoit avec deux emplacements vides prêts à accueillir le deuxième volet en septembre et le troisième volet à la fin de l’année. Un concept qui a du sens pour le groupe car il lui permet de rester proche de son public tout en étant en création et réflexion permanentes. « Avec ce triptyque, on pousse le contact avec le public encore un peu plus loin. C’est une sorte de réalité show ! » Les fans peuvent suivre l’évolution de la conception du projet à travers ces trois rendez-vous.

Applause

En ce qui concerne la création des morceaux, les cinq garçons fonctionnent de manière très collective. « Parfois, j’arrive avec une mélodie de voix et on travaille dessus. D’autre fois, c’est un riff de guitare sur lequel je pose ma voix. C’est assez transversal, il n’y a pas de leadership. » Formé aux Beaux-Arts en sculpture et en vidéo, Nicolas est du genre à se laisser guider par ses diverses inspirations. « Le but de mon parcours d’artiste pluridisciplinaire est d’arriver à m’adapter tout en restant la même personne. En tant qu’auteur, je suis pleinement Nicolas Ly quand je suis avec Applause. Je suis moi-même aussi quand je fais mes vidéos ou quand je tourne dans un film. »

« Acids » est un album où se marient voix frissonnante et rythmes forts. Une pop électro douce qui, comme un gant de velours noir, caresse la joue. « Personnellement, je n’ai pas peur d’aller vers le côté sombre. J’apporte une sorte de mélancolie. Peut-être s’équilibre-t-on avec le côté plus jovial et plus coloré des autres membres du groupe. Notre maturité actuelle est de réussir à trouver cet équilibre-là. » La réaction chimique entre les musiciens est réussie. Toujours prêts à faire de nouvelles rencontres, leur projet est en évolution permanente. « J’aime travailler de cette façon, en work in progress. » La sortie de l’album complet est prévue pour cet hiver à La Maroquinerie, à Paris. « La boucle est bouclée puisque c’est là que tout a commencé. »

Le site : www.weloveapplause.com
« Acids » / Autoproduction
Texte : Céline Magain
Photos : Denoual Coatleven


Publié le