Nous étions jeunes
(Autoproduit)
CarlEricHudonAprès avoir livré deux albums avec son collègue Benoit Fréchette pour leur groupe punk-pop Panache, Carl-Éric Hudon accouche d’un album folk-rétro nostalgique et remarquable. L’auteur-compositeur-interprète a une voix feutrée et envoutante dont il use à la perfection, brodant des chansons sur l’amour et les jeunes filles. Dépouillé, simple et d’une fraicheur vintage estivale, « Nous étions jeunes » est un album fabuleux qui possède une généreuse rythmiques (« Notre propre roulette russe ») ainsi que de délicats moments d’intimité (« Tous tes chagrins à venir »). Guitare en main, le chanteur sait se faire entrainant (« Les hyènes ») ou plus sensible, comme sur l’éblouissante et délicate « Douce canaille, tu me manques » ou bien sur l’original et inoubliable « Que Dieu bénisse les marathoniennes ». L’écriture est originale et le bonheur pas très loin du spleen. À écouter sur un banc de parc, l’été. carlerichudon.bandcamp.com

Alexandre Turcotte


Publié le