Électrique
(Saspooray / Plages)
Bette&WalletNous avons déjà dit dans ces colonnes tout le bien que l’on pensait de ce duo québéco-néo-écossais iconoclaste pour son premier album ; nous n’allons pas nous renier avec le second ! On y retrouve, avec délectation, cet unique mélange de l’esprit trad (adaptations de complaintes traditionnelles), de sons électro-rock et de mots d’aujourd’hui. Si « Le rossignol technologique » n’est autre que la « Télévision », il est aussi question de la folie du Boxing Day qui ne profite qu’aux banquiers (le punchy « Aubaine, aubaine »), de la mobilisation citoyenne lors du sommet des Amériques, ou du bilan d’Obama (sur une turlutte de La Bolduc) : « Y’a pas grand chose qu’il peut faire, Car c’est Bilderberg qui gère ». L’album se clôture sur un poème apocalyptique et écologique (« Rabaska ») : « Je ne suis plus capable Des arguments comptables Quand, dans leur parlement, Celui qui parle ment. Je ne veux plus t’entendre, Avoir à me défendre Le monde s’est écroulé Nous nous sommes fait rouler ». www.bette-wallet.com

Serge Beyer


Publié le