Documents synthétiques
(Chez Kito Kat)
NoDrumNoMoogDeuxième album pour le duo (depuis peu rejoint par un troisième membre) au nom ironique tant rarement avions-nous constaté une telle vénération pour le Minimoog synthesizer. Celui-ci, accompagné par une batterie mathématique, se décline en différents niveaux (comme dans un jeu vidéo) : références asiatiques déclinées de façon cinématographique (« In the moog for love »), hommage aux pionniers (« Le tour de France cycliste », manière de rappeler la suprématie kraftwerkienne), explosions free, accalmies, redémarrages vrombissants… Moins ludique que son aspect faussement K2000 ne le laisserait supposer lors d’une distraite première écoute, « Documents synthétiques » laisse souvent entrevoir une sourde menace. Car de la même façon que le cinéaste John Carpenter enrobait de rythmiques attractives l’atmosphère tendue de ses chefs-d’œuvre, No Drum No Moog n’aborde le dancefloor que sous l’angle du mystérieux (cf. l’inquiétant « Off in Tambov »). Derrière le Moog, une façade ricanante… nodrumnomoog.bandcamp.com

Jean Thooris


Publié le