Musiques en Stock
Du 2 au 5 juillet 2014 à Cluses (74)

CADRE : En plein air et au centre de la ville de Cluses, sur la place des Allobroges.

MÉTÉO : Agréable sauf la troisième soirée avec quelques bonnes averses, mais pas suffisantes pour faire plier les organisateurs. Seul l’écran géant a dû être déposé au sol.

CARTE D’IDENTITÉ : 14ème édition d’un festival qui a vu le jour en 2001. Crée par l’association Macadam avec à ses commandes Karine et Christian Lacroix. C’est un festival gratuit qui se déroule en centre ville pendant quatre jours. Des grands noms de la BD sont présents sur le festival : Frank Margerin, Charles Berberian, Fred Beltran… Cette année, Philippe Druillet est venu s’ajouter à la liste, il est l’auteur du dessin qui a illustré l’affiche de cette édition.

LES PLUS : Au fil des années, ce festival est devenu un véritable lieu de rassemblement familial avec des espaces réservés pour les enfants. La municipalité soutient ce pari un peu fou qui est devenu sa vitrine culturelle, et qui jouit d’une programmation musicale de qualité.

LES MOINS : Toujours les incertitudes météorologiques qui viennent planer. Victime de son succès, les places de stationnement deviennent de plus en plus rares… Heureusement qu’un système de navette a été mis en place.

LES DÉCOUVERTES : Harold Martinez, un duo originaire de Nîmes, mais qui, avec sa folk, réussit à transporter les spectateurs de l’autre côté de l’Atlantique. Idem pour Ethan Johns qui s’est retrouvé au cœur de la tempête, mais qui a su faire oublier la pluie . Ses mélodies folk s’inscrivent parfaitement dans l’esprit du festival.

LES CONFIRMATIONS : Le groupe Détroit était à l’affiche de la première soirée. Probablement un record d’affluence pour ce festival. Les reprises de Noir Désir sont attendues avec impatience dans le public, au risque de faire de l’ombre aux titres de Détroit. Pourtant, certains méritent tout autant l’attention comme  » Sa majesté  » ou encore  » Dans le creux de ta main « .
Une autre confirmation, celle du groupe Australien John Butler Trio, arrivé après les averses mais avec dans leurs bagages de quoi réchauffer le public ! Un set varié où se mêlent influences reggae, blues et funk.
À noter également la belle prestation de l’artiste local Séraphin and The Blues Candles qui a bénéficié du soutien de l’Atelier.
Les Anglais de Breton ont réussi à transformer, grâce à leur son leur électro, la place des Allobroges en véritable dancefloor.

PETITE DÉCEPTION : Le terme déception est un peu fort, mais à force d’entendre et de lire de nombreux articles élogieux à propos d’Anna Calvi, probablement que les attentes étaient trop fortes. Une bonne partie du public a cependant apprécié au point de trouver son set un peu court !

LES ANECDOTES : Christian Lacroix semble être un bien meilleur programmateur de musique que défenseur au baby foot !
5 minutes avant de monter sur scène, le chanteur de Nada Surf offrait au préfet et au maire un morceau en acoustique dans les coulisses. Le public sait maintenant pourquoi il a dû patienter un peu…

Prochain Rendez-Vous Musiques en Stock : début juillet 2015.

www.musiques-en-stock.com

Laurent Cousin


Publié le