Little white lies
(Autoproduit)
MeVsYouLa rencontre entre le rock et la musique électronique fait parfois frémir. Tout le monde n’a pas l’aisance des Depeche Mode ou cette espèce de classe sombre et mystique à la Cure, pionniers de la dark pop. Pourtant, Me vs You parvient sur ce second album à créer dès le premier titre “Never” une atmosphère tout à fait particulière, surfant entre électro et new wave. Si on ne peut réellement parler d’électro rock, le groupe parisien délivre un genre de rock électronique très intéressant, avec des influences pop, psychédéliques, parfois metal, souvent cold wave… Le quatuor ose et expérimente, les résultats sont là. Il s’en dégage une musique plutôt posée, froide, complexe sans jamais tomber dans le compliqué. Ambiances fantomatiques, sonorités enlevées. L’harmonie tombe toujours juste, sans jamais franchir la ligne rouge du “trop”. “Little white lies” évite les écueils avec brio et embarque l’auditeur pour une virée neurologique. mevsyouspace.bandcamp.com

Nicolas Raulin


Publié le