Between
(Chez Kito Kat)
Shizuka« Between » pourrait être la métaphore d’une ville bruyante et déshumanisée où la machine aurait laissée la place aux hommes, dans une lourdeur fracassante sans le moindre échappatoire. Une rareté sombre et exquise où la musique techno (à la limite du tribal) fait remonter la violence et le chaos de ce monde. Shizuka, alias Anthony Dokhac, se présente ici comme un véritable chef d’orchestre avant-gardiste composant une bande originale futuriste et mécanique. Sombre, violent, tonitruant, le voyage en sa compagnie laissera peu de répit. On sait peu de choses de l’artiste, originaire de Metz ; il a composé deux albums passés presque inaperçus, mais il est pourtant là, livrant un album d’une force incroyable à l’ambiance torturée. Le savoir-faire d’un homme face aux machines qui parfois rappelle les compositions noires et ravagées de Mondkopf. Et comme un fil conducteur, les références japonisantes présentes à travers sa musique créent, à elles seules, un climat des plus obscurs. shizuka.bandcamp.com

Kamikal


Publié le