Aetherlone
(Nacopajaz)
AetherloneCoup d’essai et coup de maître s’il en est pour ce trio français. Aetherlone a su s’entourer, avec déjà Jean-Charles Versari à la production, qui a su donner aux chansons l’ampleur dont elles ont besoin pour s’épanouir, car l’espace est une donnée importante du charme de cet album. Tantôt western par nuit noire, tantôt déambulation nocturne, passant du synthétique à des sonorités plus organiques, la bande emmenée par Sebastian Müller-Thür dérouterait presque s’il n’y avait cette recherche constante de l’émotion. Elle s’exprime aussi bien dans la dominante rock de « Carnival » que dans le folk de « The light » et « Fly / Drive » ou la ballade magnifique de « Not a dance ». Elle tient tout autant à la finesse des mélodies que l’exact équilibre entre la richesse des arrangements et le caractère intime du chant, au travers de la voix singulière de Sebastian. Le résultat est pour le moins audacieux, mais surtout prenant. aetherlone.bandcamp.com

Mickaël Choisi

 


Publié le