“Between dogs and wolves”
Beating Drum
Piers FacciniPour peu qu’on aime le style, osons folk intime, peut-on être déçu par un album de Piers Faccini ? La réponse est non et c’est presque là le problème. Lui qui assure toujours son artwork, en cinq albums dessine un chemin élégant avec des paysages sonores qui se marient avec le lieu où il a élu domicile, les Cévennes, à la fois rude et délicat. Tout est agréable, mais il y a comme un air de déjà entendu. Puis arrive “Reste la marée”, son premier titre en français, et soudain le temps suspend son vol. On regarde autour de soi pour savoir si la réalité existe encore. Un moment de grâce que l’on retrouve moins, par exemple sur le titre en italien, sa langue paternelle. Faccini, comme tant d’autres, a lui aussi créé son propre label et semble libéré de toutes contraintes. Il livre ainsi dix titres comme autant de cartes postales envoyées par un ami que l’on aime à retrouver, même s’il raconte toujours un peu la même chose. Tant que la chose est belle… www.piersfaccini.com
Olivier Bas

Ecouter avec deezer


Publié le