“Reflektor”
(Merge Records)
ARCADE FIREC’est à coups de concerts secrets, vidéo avec invités surprises et tenues costumées recommandées qu’Arcade Fire et son grand cirque médiatique a (enfin) sorti son tant attendu nouveau double album. 13 nouvelles chansons, véritables hits en puissance, qui rivalisent chacun de strass et paillettes, aux allures d’hymnes dansant : en résumé, c’est le « party » ! Il est sûr que l’on doit ce changement de cap au coproducteur James Murphy (LCD Soundsystem) mais pas seulement ; les influences haïtiennes de Régine Chassagne se font aussi entendre ça et là, et si un vent de folie plus léger souffle sur Arcade Fire, les questionnements existentiels de Win Butler restent tout de même présents. Un son résolument teinté années 1980, mais passé à l’ingrédient gardé bien secret de la bande de Montréal. Ils se créditent même d’un certain David Bowie pour les chœurs, la classe internationale, comme la renommée du groupe. Un album carnaval, à écouter pour vaincre l’hiver !

http://arcadefire.com/

Yolaine Maudet


Publié le