Von Pariahs“Hidden tensions”
(Autoproduit)
Depuis leur passage aux Transmusicales de Rennes en 2012, la rumeur était persistante. Voire téléphonée. Alors quoi ? Oui, c’est bien. Très bien, même ! Il y a cette résonance anglaise dans la voix et des tronches blafardes de rosbifs à ne savoir faire que du rock. Sauf qu’ils sont de Vendée (comme pour Katerine et les Little Rabbits, on dit “Nantes” pour rester poli) et ont plutôt pillé les vinyles des correspondants : Joy Division, Stooges, Gang of Four et tout ce qui est rangé au rayon je-n’ai-pas-révolutionné-la-coiffure, entre la cold wave et le post-punk. Bref, un son identifié, plein de références dans les nervures, qui hésite entre crasse des bas-fonds et costards des p’tits minets. Écoutez donc voir ces mélodies synthétiques, cette fucking rythmique à vous faire chalouper de la jupe plissée… De quoi nous réconcilier avec les 80’s, avec ce qu’il faut de chaud-froid dans les démarrages en côte. Idéal pour les hauts plateaux. facebook.com/vonpariahs

(article dans Longueur d’Ondes n°69)

Samuel Degasne
Ecouter avec deezer


Publié le