Von Pariahs« Hidden tensions »
(Autoproduit)
Depuis leur passage aux Transmusicales de Rennes en 2012, la rumeur était persistante. Voire téléphonée. Alors quoi ? Oui, c’est bien. Très bien, même ! Il y a cette résonance anglaise dans la voix et des tronches blafardes de rosbifs à ne savoir faire que du rock. Sauf qu’ils sont de Vendée (comme pour Katerine et les Little Rabbits, on dit « Nantes » pour rester poli) et ont plutôt pillé les vinyles des correspondants : Joy Division, Stooges, Gang of Four et tout ce qui est rangé au rayon je-n’ai-pas-révolutionné-la-coiffure, entre la cold wave et le post-punk. Bref, un son identifié, plein de références dans les nervures, qui hésite entre crasse des bas-fonds et costards des p’tits minets. Écoutez donc voir ces mélodies synthétiques, cette fucking rythmique à vous faire chalouper de la jupe plissée… De quoi nous réconcilier avec les 80’s, avec ce qu’il faut de chaud-froid dans les démarrages en côte. Idéal pour les hauts plateaux. facebook.com/vonpariahs

(article dans Longueur d’Ondes n°69)

Samuel Degasne
Ecouter avec deezer


Publié le