We Are Wolves« La Mort Pop Club »
(Dare to Care Records)
Avec ce quatrième album, les Montréalais continuent de distiller leur savoir-faire post-punk-électro-rock. Mélange aussi détonnant qu’étonnant, qui crée des sensations fortes au niveau des décibels. Alexander Ortiz (voix, guitare, basse) et Vincent Lévesque (claviers, voix) sont issus du monde des arts visuels et cette touche esthétique se sent tant dans l’emballage graphique que dans les arrangements musicaux. Ne vous y trompez pas, contrairement au titre, toutes les paroles sont en anglais, langue qui habille parfaitement leur musique. Petites ritournelles au clavier, mélodies rythmées, guitares saturées s’alignant sur la voix, batterie énervée (avec un nouveau batteur, Pierre-Luc Bégin), pas de doute tous les éléments sont là pour faire passer la mort comme une vaste blague à laquelle tout le monde à droit au bout du compte. Le tout constitue un album brutal ou, devrait-on dire, fatal ! wearewolves.bandcamp.com

Yolaine Maudet

Publié le