“Hunting wolves”
(KNT Label)
Dans son bel emballage rock US, “Hunting wolves” se croque comme un bonbon acidulé : une fois que l’on y a plongé un doigt, on se retrouve à dévorer tout le sachet. Pire, même après plusieurs écoutes, on n’est pas près de l’indigestion. Sans prétendre renouveler un genre intemporel, celui du rock pêchu et crie-midinette, le combo grenoblois livre un premier opus déconcertant d’aisance. La voix du chef de meute, taillée à la serpe – et sans doute un peu à la cigarette – est un aimant à tirer les poils vers le haut. Tantôt course effrénée, tantôt balade, la folle poursuite doit le reste de son charme à la versatilité de ses arrangements et à la générosité de ses guitares. Il suffit à Caravage de onze morceaux pour dépeindre autant d’ambiances singulières et attirantes. On se rappelle alors que le groupe emprunte son nom à l’artiste inventeur du clair-obscur. Le contraste est précisément le terrain de chasse préféré des loups grenoblois, qui offrent ici assez de matière pour figurer sur les playlist rock de l’année, et y rester un bon moment. www.caravage.net
Romain Gouloumes

 

Ecouter avec deezer


Publié le