Je Rigole« Qui chante le matin est peut-être un oiseau »
(J’ai vécu les étoiles / Musicast)
Ce trio s’affirme en mêlant l’essence de la chanson française à une multiplicité de sonorités : les textes révèlent toute la poésie des mots dans leurs sens comme dans leurs sons, et les mélodies s’offrent la liberté du free-jazz pour des envolées puissantes et adroites. Andoni Iturrioz écrit et interprète ses chansons avec un investissement total, accompagné par le brio du clarinettiste Jean-Brice Godet et du contrebassiste Xuan Lindenmeyer, avec la participation de Lisa Portelli pour trois compositions. Ils oscillent ensemble entre la rudesse et l’espoir pour présenter une palette d’émotions dont la sincérité transparaît toujours avec la plus grande délicatesse : la rage de « Crève la France » permet ainsi un contraste appuyé par la douceur triste de « C’est toi » et la tendresse rebelle de « Ils m’envient ». Cet album, au caractère résolument farouche, atteste cette phrase de son auteur : « J’ai dans chaque doigt de la main / Le pouvoir d’un poète. » myspace.com/jerigoleandoni
Mélodie Oxalia

Ecouter avec deezer


Publié le